Vous êtes ici

3 escape games genevois à tester

Sélection

Pour commencer l’année en beauté, la team CmG est partie à l’aventure et a testé pour vous trois escape games genevois. De la sueur, des méninges en surchauffe et du travail d’équipe nous a permis d’en sortir indemne. Voici le récit de nos péripéties et une sélection d'escape games à tester absolument!

 

Virtual Room

Virtual room n’est pas un escape game traditionnel. Tout d’abord, il s’agit d’un jeu de réalité virtuelle. Il n’y donc pas de réels objets à manipuler. Deuxièmement, il n’y pas d’énigmes à résoudre. Il s’agit plutôt de réaliser des missions, comme dans un jeu vidéo. Les membres de Color my Geneva ont donc enfilés leurs casques de réalité virtuelle et saisi leurs manettes pour s’élancer dans un voyage à travers le temps. Chaque joueur est seul dans une pièce de neuf mètres carrés, mais à l’intérieur du jeu, on retrouve les avatars de ses coéquipiers, avec qui on peut parler et interagir. Les décors sont très bien faits et immersifs. Même si le temps de chaque mission est compté, prenez quand même le temps d’apprécier les paysages. Par équipe de 2 à 4 joueurs, vous devrez réaliser une mission collaborative qui vous entraînera de la préhistoire au futur, en passant par le Moyen Âge. La team a adoré et se réjouis de se mesurer au niveau 2.

 

Timescape

Color my Geneva s’est ensuite rendu chez Timescape, derrière la Gare Cornavin, pour tester la chambre « Le secret des 3 pharaons » (2-5 joueurs). L’accueil est très chaleureux et des explications nous sont données quant à notre mission. Nous atterrissons ensuite dans une pièce sombre, armés de lampes de poche ou nous découvrons toutes sortes d’objets et de coffres à déverrouiller. Les énigmes et les langages codés nous ont donné du fils à retordre, mais nous nous en sommes sortis in extremis. En effet, il nous a fallu 59 minutes et 40 secondes sur l’heure impartie pour trouver le moyen de nous libérer. Un game master suit le jeu via des micros et des caméras de surveillances et donne des indices en cas de panne d’inspiration. Nous avons-nous mêmes reçu plusieurs précieux indices sans lesquels votre team préférée serait peut-être en train de moisir dans un tombeau égyptien. Une super expérience !

 

Trip Trap

Connaissez-vous Trip Trap, un des premiers escape games à avoir ouvert à Genève ? Certains membres de la team ont eu l’occasion de se mesurer à Rackham (2-6 joueurs), un célèbre pirate anglais du 18e siècle, et ils en frissonnent encore. Trip Trap a aussi une chambre dont l’intrigue se passe à Genève, « La Confrérie de la Pierre » (2-5 joueurs), disponible en deux salles identiques où deux équipes peuvent s’affronter. (Vous êtes prêts à affronter CmG ? Faites nous signe !). Si les escapes games sont pour la plupart disponibles en plusieurs niveaux, certains sont néanmoins plus difficile que les autres. C’est le cas d’« Une soirée avec la Reine Vaudou » (3-6 joueurs), une intrigue centrée autour de Marie Laveau, prêtresse vaudou que les amateurs de la série American Horror Story connaissent bien. On nous a soufflé que le taux de réussite de ce jeu est de 10% et on meurt d’envie de relever le défi !

 

 

Et vous ? Avez-vous déjà fait un escape game ?