Vous êtes ici

3 speakeasy genevois

Sélection

Connaissez-vous le concept du speakeasy ? Durant la prohibition aux États-Unis, un speakeasy était un établissement qui vendait de l’alcool illégalement. La discrétion était donc de mise. Aujourd’hui ce terme est utilisé pour parler de bars à l’ambiance rétro ou de bars caché auxquels on accède souvent par une porte insoupçonnée. Aujourd’hui, Color my Geneva vous présente trois speakeasy genevois.

 

The Happy Peanut Bar

Inspiré des bars de quartier américains, le Happy Peanut Bar vous transportera dans l’Amérique profonde. Le bar est un lieu sans prétention où l’on se sent comme chez soi, à tel point que l’on se sent libre de dessiner sur les tables ou de punaiser des images aux murs. Color my Geneva a adoré la déco éclectique, les cocktails et les shots aux noms originaux, ainsi que les prix accessibles des boissons. Une petite faim ? Tester leurs mini burgers, ils sont divins. Normal, puisque le Happy Peanut Bar se situe dans The Hambuger Foundation aux Pâquis. Notre coup de cœur.

 

Rue Phillipe-Plantamour 37

1201 Genève

 

 

Le Frigo

C’est en effet en ouvrant la porte d’un réfrigérateur que l’on accède au Frigo, le speakeasy du Bleu Nuit. Après un repas entre amis ou en amoureux, glissez-vous dans le Frigo pour y déguster un cocktail en toute discrétion. Vous y retrouverez une ambiance disco, ainsi que les créations d’Olivia Hairey, élue meilleure barmaid de Suisse en 2015.

 

Rue du Vieux Billard 4

1205 Genève

 

 

Le Jardin du Kraken

Envie de faire un remake de Narnia ou de l’Indien dans le placard ? Courrez au Kraken au milieu de l’incontournable rue de l’École de Médecine, où un vieux placard vous téléportera dans le Jardin du Kraken. Vous aimez la déco du Kraken? Son speakeasy ne vous décevra pas. Des plantes tombent du plafond, des bouteilles et des bibelots peuplent les étagères dans ce lieu plein de mystère. Laissez-vous tenter par leur sélection de gins et leurs cocktails rafraichissants.

 

Rue de l’École de Médecine 8

1205 Genève

 

Mathilde M. – Journaliste pour Color my Geneva, tous droits réservés