Vous êtes ici

Happy 300! Concert du virtuose Fabrizio von Arx avec le street artist JonOne

Happy 300-fabrizio von arx-jonone-victoria hall-live painting-concert-janvier-geneve-2020

Ce jeudi 09.01.20, le Victoria Hall s'apprête à offrir une expérience totalement nouvelle au public! JonOne, street artist mondialement réputé, et avec bientôt 40 ans de carrière, offrira une performance de live painting lors d'un concert aux côtés du virtuose violoniste Fabrizion Von Arx. Le chef d'orchestre Gábor Takács-Nagy mènera la danse en dirigeant également l’ensemble CHAARTS. Nous avons l'honneur de rencontrer JonOne le temps d'un café dans le pittoresque restaurant des Bastions pour lui poser nos questions.

Quelle genre de performance artistique allez-vous nous offrir?

Le Victoria Hall a accepté pour la première fois d'ouvrir ses portes à un artiste peintre pour une performance live! Je souhaite mélanger le classique et le street art pour une expérience musicale visuellement riche. Le spectacle promet d'être un feu d'artifice

Est-ce que votre participation sera uniquement de l'improvisation?

Nous avons planifié les grandes lignes pour assurer la cohésion entre les deux performances artistiques mais il y a évidemment une part d'improvisation en fonction du ressenti du moment.

Vous trouvez l'inspiration dans les prouesses musicales de Fabrizio Von Arx?

Bien sûr, c'est un artiste incroyable qui est habité par la musique. Du coup, je suis convaincu que sa performance va m'inspirer. De mon côté j'écoute de la musique tous les jours. Ma vie est comme une bande son. 

Pourquoi avoir accepté un tel défi?

Dès que l'on m'a proposé ce projet, j'ai accepté! On ne m'attend pas dans ce genre de domaines, c'est ce challenge qui m'intéresse et qui va, à coup sûr, m'apporter beaucoup personnellement et artistiquement.  

Ces derniers temps, on vous a vu évoluer dans un style plutôt d'art abstrait. Le graffiti c'est fini?

Je n'oublie pas mon passé. J'aime le graffiti et l'art de rue. Actuellement, ma peinture reflète cette nouvelle période de ma vie. Il est important de se renouveller et l'art est intrinsèquement lié aux nouvelles expériences et à l'évolution d'un artiste. Ma vie est tellement déjantée, je la restranscris pleinement dans mon art.

Est-ce une manière de se réinventer?

Je veux vivre avec mon temps. Je ne regarde pas derrière moi, je pense qu'il faut penser au futur même si parfois ça m'a valu quelques critiques. 

Avec Color my Geneva, nous essayons de prouver qu'à Genève ça bouge et que nous avons la chance de vivre dans une ville si diversifiée. Qu'est-ce que vous pensez de Genève?

Je pense que les Suisses sont déjantés. Ils cachent bien leur jeux mais ils sont fous, plus spécialement sur la route des vins! On a une fausse image de cette ville mais j'adore y venir.

 

  

Samira H. – Journaliste pour Color my Geneva, tous droits réservés.