You are here

trop courte des jambes

Play

Une petite fille aime son père. Et son père aime sa fille. C’est une histoire charnelle. Une vraie rencontre des corps. La mère les surprend un jour dans le lit matrimonial et elle préférerait ne pas savoir, ne pas avoir vu d’ailleurs elle décide de faire comme si elle n’avait pas vu. Mais la relation entre le père et la fille existe et la question est de savoir comment faire couple quand on est un père et une fille. L’amour ne peut pas tout. 


Lors de la saison_drüüü au POCHE /GVE, on avait entendu CHANGE L’ÉTAT D’AGRÉGATION DE TON CHAGRIN. Ici, de nouveau, l’écriture de Katja Brunner est au couteau pour saisir la question de l’inceste. Première pièce de l’auteure, trop courte des jambes a été primée en 2013 par le prestigieux Prix d’écriture dramatique de Mülheim. Pour saisir cette intimité inquiétante, l’auteure multiplie sans tabous les points de vue, pose la question de la construction des récits, de la place que chacune veut bien occuper au sein d’une famille et de la société. Manon Krüttli s’attaque depuis le début de sa jeune carrière aux écritures Everest avec dextérité et inventivité (Sébastien David, Guillaume Poix, Marguerite Duras, Guillaume Dustan) et recherche, fouille l’intime et l’écriture de soi. C’est elle qui va gravir ce texte spéléologique, parce qu’elle sait extraire de l’humour et de la réflexion de ces terrains rugueux et ardus. Parce qu’elle sait faire entendre le difficile comme si on cueillait des pâquerettes. 

 

// Placer tout l’amour dans un enfant, ça ne peut pas être si mauvais que ça //

 

texte_ Katja Brunner
traduction_Henri Christophe
mise en scène_Manon Krüttli
jeu Jeanne De Mont, Aurélien Gschwind, Bastien Semenzato, Nora Steinig

assistanat à la mise en scène Joël Hefti
scénographie Valeria Pacchiani
musique Andrès Garcìa
lumière Jonas Bühler
costumes Anna Pacchiani

production POCHE /GVE


Katja Brunner est représentée par L’Arche, agence théâtrale
www.arche-editeur.com. Le texte a reçu le Mülheimer Dramatikerpreis en 2013.
avec le soutien de la Fondation Leenaards

titre original :
von den beinen zu kurz

 

du 28 novembre au 15 décembre 2019

Dés le 10 novembre vous pourrez combiner plusieurs spectacles durant les soirs d'intégrales où seront joués viande en boîte (texte Ferdinand Schmalzmise en scène Jean-Louis Johannides) et/ou Fräulein Agnès (texte Rebekka Kricheldorf, mise en scène Florence Minder).

trop courte des jambes

PT 28.- // AVS 22.- // TR 15.-
Rue de la Boulangerie 4
Théâtre
Old-Town
Rue de la Boulangerie 4
1204 Genève
Switzerland
From the 28/10/2019 untill the 15/12/2019