Vous êtes ici

Bonheur national brut, utopie ou réalité ?

Autre

Conférence donnée par Pierre Rabhi, essayiste, romancier, agriculteur et écologiste, et Jigmi Y. Thinley, ancien Premier ministre du Bhoutan.

Suivie d’une table ronde avec la participation de la professeure Jaya Krishnakumar et du professeur Jean-Charles Rochet de la Faculté d’économie et de management et modérée par le journaliste Xavier Colin.

CONTACT

fanen.sisbane@unige.ch

+41 22 379 76 05

Au cœur de l’Himalaya, un petit royaume, nommé le Bhoutan, a décidé de s’écarter des chemins connus de l’économie traditionnelle en imaginant un modèle alternatif de mesure de la richesse d’un pays: le Bonheur national brut (BNB). Mis en place dans les années 70, cet indice se veut plus complet que le Produit national brut (PNB). En effet, en plus de la croissance et du développement économique, il prend également en compte la conservation de la culture, la préservation de l’environnement et la gouvernance responsable. 

Deux personnalités éminentes, proposant une approche alternative du développement, viendront s’exprimer à l’UNIGE sur la notion de bonheur: Jigmi Y. Thinley, a. Premier ministre du Bhoutan, et Pierre Rabhi, essayiste, romancier, agriculteur et écologiste français d’origine algérienne.

Les interventions de Jigmi Y. Thinley et de Pierre Rabhi seront suivies d’une table ronde avec la participation de la professeure Jaya Krishnakumar et du professeur Jean-Charles Rochet de la Faculté d’économie et de management et modérée par le journaliste Xavier Colin.

Jigmi Y. Thinley est connu pour avoir fait la promotion de l’indice du BNB hors des frontières du Bhoutan. Pour la première fois, des notions telles que le bonheur et le bien-être sont pris en compte au plus haut niveau international dans les discours sur le développement. Avec le soutien de 68 pays, il a été à l’origine de la résolution de l’ONU sur le bonheur adoptée en 2011. En se basant sur l’expérience de son pays, il expliquera lors de son intervention, la nécessité de tenir compte des facteurs liés à la survie de l’espèce humaine et à son bien-être dans l’évaluation du développement.

Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agriculture écologique en France. Il défend depuis près de 40 ans un modèle de société plus respectueux de l’environnement et de l’humain. Il est à l’origine de nombreuses structures actives dans le développement durable dont le mouvement Colibris. Considérant l'échec de la condition générale de l'humanité et les dommages considérables infligés à la nature, Pierre Rabhi invite à sortir du mythe de la croissance indéfinie, à réaliser l'importance vitale de la terre nourricière et à instaurer une nouvelle éthique de vie « vers une sobriété heureuse »

Cette conférence est organisée en collaboration avec le Club Diplomatique de Genève et la Société des membres de la Légion d’honneur (SMLH) Suisse.

BONHEUR NATIONAL BRUT, UTOPIE OU RÉALITÉ ?

Conférence donnée par :

Pierre Rabhi, essayiste, roamancier, agriculteur et écologiste

Jigmi Y. Thinley, ancien Premier ministre du Bhoutan

Lundi 16 avril 2018 | 18h30

Uni Dufour, 24 rue Général Dufour, 1204 Genève

Bonheur national brut, utopie ou réalité - genève avril 2018 - événement sortie soirée

Entrée libre
Uni Dufour
Autre
Plainpalais
24 rue Général Dufour
1204 Genève
Suisse
16/04/2018
18H30 - 21H30