Vous êtes ici

Migration en Suisse : de l’ombre à la lumière

Lifestyle

Parmi le vaste programme de cette 17ème édition du FIFDH, de nombreux événements ont traité de la thématique de la migration en Suisse. Deux ont retenu l’attention de Color my Geneva.

 

Si vous vous êtes baladés à la rue du Mont-Blanc récemment, vous avez sûrement eu la chance d’admirer l’exposition du photographe Bruno Boudjelal « Ne Mourrons Pas Fatigués ». Le titre vient d’une rencontre entre lui et un jeune migrant, qui lui a parlé de l’importance d’être bien reposé durant le périple migratoire. Il terminera son récit en disant, « si la mort est au bout du chemin, nous ne mourrons pas fatigués ».

 

Des histoires comme celle-là, M. Boudjelal en a beaucoup à raconter. Durant notre rencontre, il nous explique que chaque personne qu’il a photographiée a quelque chose qui l’aide à se sentir encore humaine, qui lui permet « de continuer à se définir ». Et c’est que ce que le photographe nous montre à travers son objectif.

 

Lorsqu’on lui demande s’il a eu des avis des personnes photographiées, M. Boudjelal nous raconte qu’en allant montrer son exposition à ses filles, il a croisé une des personnes prises en photo. Elle lui a confié : « Vous savez, moi de voir mon image comme ça, dans le centre, ça me parle de la place que j’ai dans la ville ». Grâce à cette exposition, des gens qui peut-être peinaient à se sentir chez eux à Genève, s’y sentent bien à présent.

 

 

La thématique de la migration en Suisse a aussi été abordée à travers le documentaire « Opération Papyrus » (dont vous pouvez visionner le trailer ici). En janvier 2017, le Conseiller d’Etat Pierre Maudet lance l’opération Papyrus. Le but est de pouvoir régulariser la situation de milliers de clandestins à Genève. Ce court-métrage leur donne la parole ainsi qu’aux syndicats, aux associations et aux milieux politiques.

 

Ces deux événements ont mis en avant le quotidien de ceux qui pensaient « être invisibles pour le monde entier », comme le raconte l’un des protagonistes. L’exposition de M. Boudjelal et le reportage Opération Papyrus permettent à des migrants de passer de l’ombre à la lumière.

 

Exposition à voir à la rue du Mont-Blanc jusqu’au 20 mars. L’ensemble du travail du photographe pour le FIFDH est à découvrir jusqu’au 7 avril 2019 au Cairn de Meyrin. Vous pouvez visionner le replay de Temps Présent qui a diffusé Opération Papyrus ici.

 

Adriane B. – Journaliste pour Color my Geneva, tous droits réservés

 

Source photo : Temps Présent - RTS